Livraison Gratuite partout en Europe et au Canada
La future station spatiale Lunar Gateway

La future station spatiale Lunar Gateway

de lecture - mots

Le retour des humains sur la Lune

Ces dernières années, la Lune a connu un regain d’intérêt croissant. Les missions se sont multipliées tout comme le nombre de pays ayant envoyé ou projetant d'y envoyer des sondes.

En 2024, dans le cadre du nouveau programme Artemis et du développement des nouvelles fusées SLS, les Américains prévoient de relancer les missions habitées sur la Lune. À cette occasion, pour la première fois, une femme foulera le sol de l’astre lunaire.

Par ailleurs, les Américains prévoient un nouvel exploit technique. En effet, les États-Unis prévoient la construction d’une station spatiale non pas en orbite autour de la Terre, mais de la Lune!

Programme Lunaire Gateway

L’objectif de la station

La station spatiale du programme Gateway sera conçue pour servir de base de soutien à la base lunaire que les Américains prévoient construire sur la surface de la Lune.

Tout comme la station spatiale internationale actuelle, Lunar Gateway sera composée de plusieurs modules dédiés aux différentes fonctions et tâches que devront accomplir les astronautes qui y cohabiteront. La station spatiale Gateway, en français passerelle ou portail, est, comme son nom l’indique, un point de relais vers la Lune. Les astronautes en direction de la Lune y séjourneront avant d’effectuer leur descente vers notre satellite naturel.

Comme la précédente station spatiale, Lunar Gateway sera alimentée grâce à l’énergie solaire. Pour assurer un emmagasinage optimal, l’orbite choisie par les ingénieurs place la station spatiale dans une situation où elle sera éclairée par le Soleil presque sans interruption.

Elle sera placée dans un axe qui ne la mettra jamais dans une situation où une éclipse de Terre se produirait. Elle sera également toujours visible depuis la Terre, de sorte que les communications radio ne seront jamais interrompues.

Plateforme Lunaire Gateway

De plus, la station pourra être occupée par quatre astronautes simultanément. En revanche, contrairement à la station spatiale internationale actuelle, elle ne sera pas continuellement occupée.

Elle sera également toujours visible depuis la Terre, de sorte que les communications radio ne seront jamais interrompues.

La future station spatiale s’inscrit dans le projet global de l’établissement de base lunaire habitée. Elle servira donc de base de relais et de soutien. Lorsque des astronautes y séjourneront, des expériences scientifiques y seront conduites.

En leur absence, la NASA prévoit d’automatiser le fonctionnement de la station spatiale lunaire par le biais de l’intelligence artificielle.

Vous rêvez d'un jour admirer la Lune de prêt? Découvrez la Lampe Lune et créez une ambiance lunaire dans le confort de votre foyer.

Lampe Lune

Qui participera au projet?

La construction du premier module est prévue pour 2022. Quant à lui, le dernier module devrait être livré en 2026.

Pour mener à bien ce projet, plusieurs pays participeront au développement et à la construction des différents modules qui composeront la plateforme lunaire Gateway. Notamment la Russie, le Canada, le Japon ainsi que l’Union européenne.

Station Spatiale Lunar Gateway

En mars 2020, la NASA a annoncé que la compagnie privée SpaceX avait été sélectionnée pour ravitailler la future station spatiale.

La compagnie du milliardaire Elon Musk ne sera toutefois pas la seule à intervenir dans ce projet ambitieux. D’autres entreprises privées devraient participer au projet. En effet, la NASA a accordé un contrat estimé 187 millions de dollars américains à la compagnie Northrop Grumman pour le développement et la construction du module d’habitation de la nouvelle station spatiale lunaire.

Le bras canadien Canadarm fera également son grand retour avec la 3e génération que MDA, l’entreprise responsable de sa fabrication, nommera tout simplement Canadarm3. Contrairement à ses prédécesseurs, le nouveau bras canadien sera en mesure d’opérer des taches de façon autonome pendant les périodes de temps où la station spatiale sera inhabitée.

Bras canadien Canadarm3

Lunar Gateway, une passerelle pour les missions sur Mars?

Lunar Gateway s’inscrit dans un programme plus vaste d’exploration spatiale. La station visera à tester les capacités de l’humanité à établir des bases de relais non seulement pour l’exploration et la colonisation de la Lune, mais également pour l’envoi de futures missions habitées vers Mars.

Si l'espace vous passionne, découvrez notre collection de décoration sur le thème de l'espace et plongez votre décor intérieur dans une atmosphère spatiale unique.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.