SLS, la fusée la plus puissante de l'histoire

SLS la nouvelle fusée de la NASA

de lecture - mots

Depuis la fin de la mission Apollo, qui avait été menée au cours des années 1960-1970, les États-Unis ont énormément réduit leur budget spatial.

Le résultat en a été la fin des missions d'exploration habitée qui ont fait la réputation de la NASA.

Une fusée pour retourner sur la Lune

Avec le nouveau projet Artemis, les États-Unis veulent reprendre le devant de la scène en retournant sur la Lune, et cela dès 2024.

Voyage vers la Lune Mission Artémis

Pour réaliser cette ambition, les Américains ont besoin de moyens de transport beaucoup plus puissants que la fusée Saturn V qui avaient permis à l'équipage de la mission Apollo 11 de rejoindre la Lune, en 1969.

La NASA est en ce moment même en train de travailler à la conception de la fusée SLS (Space Launch System) afin de réaliser l’ambitieux projet de rejoindre la Lune pour la première fois depuis près de 50 (Le dernier voyage avait eu lieu en 1972, lors de la mission Apollo 17).

Afin de réaliser l’ambitieux projet de rejoindre la Lune pour la première fois depuis près de 50 ans, la NASA a d’ores et déjà annoncé que la fusée SLS sera la fusée la plus puissante jamais construite.

L’assemblage du premier étage de la fusée a été complété au mois de novembre 2019. Bien que la crise sanitaire actuelle ait ralenti le cours des opérations, la NASA assure que l’objectif de rejoindre la Lune en 2024 sera respecté.

Artemis 1, le premier vol qui devait avoir lieu en 2020, n’aura finalement lieu qu’en 2021. Lors de cette mission, la fusée SLS enverra un vaisseau inhabité en orbite autour de la Lune.

Mais plus que le calendrier de construction, c’est surtout le financement qui laisse craindre un report de la mission. En effet, à l’heure où ces lignes sont écrites (septembre 2020), le Congrès américain doit toujours valider le vote d’une extension du financement du projet.

La fusée SLS en quelques chiffres

La fusée est équipée de 4 moteurs RS-25 de 60 m de hauteur et 8,2 m de diamètre.

Moteur de la fusée SLS

Le modèle de base qui servira aux missions Artémis peut transporter jusqu’à 27 tonnes.

D’une hauteur d’environ 98 mètres, la fusée sera plus grande que la statue de la Liberté.

Taille Fusée SLS

Pour propulser la fusée et le vaisseau spatial Orion, la fusée contiendra 2700 litres d’hydrogène et d’oxygène liquide. Tout ce combustible devra servir à propulser la fusée à une vitesse d’environ 39 000 km/h, vitesse nécessaire pour permettre aux astronautes embarqués dans le vaisseau Orion d’atteindre la Lune.

La fusée SLS sera également équipée de deux propulseurs à propergol solide (propulseurs à poudre similaires à ceux utilisés pour la propulsion des missiles) afin de lui fournir une poussée supplémentaire.

Plusieurs autres modèles sont prévus. Ces modèles pourront transporter des charges allant jusqu’à 45 tonnes. Mais ces versions serviront à transporter les modules de la future station spatiale Gateway (qui sera en orbite autour de la Lune) ainsi que pour les futures missions vers Mars et au-delà.

Variantes de la fusée SLS

À terme, les capacités de SLS devront lui permettre d’aller bien au-delà de la Lune. Cette puissante fusée a été développée pour permettre l’envoi de nouvelles missions robotisées vers Mars, mais également vers Jupiter et Saturne.

Lampe Saturne 5


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.