Livraison Gratuite partout en Europe et au Canada
Les femmes astronautes les plus célèbres de l'histoire

Les femmes astronautes les plus célèbres de l'histoire

de lecture - mots

Depuis maintenant plusieurs décennies, les femmes n’ont eu de cesse de jouer un rôle croissant dans la conquête spatiale. La présence des femmes dans l’espace a toutefois connu des difficultés.

Ces dernières années, la NASA et d’autres agences spatiales tentent de permettre aux femmes astronautes de jouer un plus grand rôle, mais les retards accumulés au cours du temps ne sont pas encore totalement résorbés.

Découvrez avec nous ces femmes astronautes qui ont marqué l’histoire de la conquête spatiale.

1. Valentina Terechkova, la première dame de l’espace

Première femme astronaute

C’est à Valentina Terechkova que revient l’honneur d’avoir été la première femme à effectuer un vol spatial.

Seulement deux ans après le premier vol spatial habité de l’histoire, effectué par le cosmonaute russe Youri Gagarine, les dirigeants du programme spatial de l'Union soviétique décide cette fois-ci d’envoyer une femme dans l’espace.

Fille de parents ouvriers, Valentina Terechkova était elle-même ouvrière dans une manufacture de textile.

Bien qu’elle ait été sélectionnée pour s’envoler vers l’espace, Valentina n’avait aucune formation scientifique ou militaire. Elle est donc également la première civile à avoir voyagé dans l’espace.

Néanmoins, elle s’était tout de même formée au pilotage et au saut en parachute durant ses heures de loisir.

Le 16 juin 1963, Valentina Terechkova s’est envolée pour un vol solo de 3 jours en orbite autour de la Terre.

Âgée de seulement 26 ans, Valentina Terechkova est encore aujourd’hui la plus jeune femme à avoir voyagé dans l’espace, mais elle est également la seule femme à avoir effectué un vol en solitaire.

Cette mission avait à l’époque un grand intérêt politique pour l’Union soviétique qui voulait par là montrer qu’en URSS l’ascension sociale était véritablement possible dans la Russie communiste.

2. Svetlana Savitskaïa, la première femme à marcher dans l’espace

Svetlana Savitskaia

Bien que le premier vol spatial d’une femme se soit déroulé très tôt dans l’histoire de la conquête spatiale, il a fallu attendre 19 ans avant qu’une seconde femme soit envoyée dans l’espace.

Comme sa collègue avant elle, Svetlana Savistkaïa est également originaire de Russie.

Mais contrairement à sa prédécesseur qui était issue des milieux ouvriers, avant de devenir astronaute, Svetlana Savitskaïa avait suivi une formation de pilote à l’Institut d’aviation de Moscou et était également instructrice de vol.

Elle s’est dotée d’une longue expérience de pilote d’essai qui l’aida plus tard à être sélectionnée par les responsables du programme spatial soviétique.

C’est en 1980 que Svetlana réussit à passer les épreuves de sélection pour intégrer les rangs des cosmonautes soviétiques.

Sa première mission spatiale s’est déroulée au mois d’aout 1982 et dura 8 jours. Son vol a eu lieu 19 ans après le premier séjour d’une femme dans l’espace, réalisé par sa collègue Valentina Terechkova.

En juillet 1984, une nouvelle étape est franchie lorsque lors de sa deuxième mission spatiale, Svetlana devient la première femme à effectuer une sortie extravéhiculaire.

Cette sortie dura trois heures, au cours de laquelle elle et son collègue effectuèrent des travaux à l’extérieur de la station spatiale soviétique Salyut-7.

3. Sally Ride, la Première femme astronaute américaine

Sally Ride est une pionnière de l’exploration spatiale américaine. Alors que toutes les missions spatiales américaines précédentes avaient été constituées d’hommes uniquement, en 1977, la NASA décide de procéder au recrutement du premier contingent de femmes astronautes.

La compétition est alors très rude. 8000 candidats ont postulé pour décrocher un poste dans ce prestigieux contingent d’explorateurs de l’espace.

En 1978, parmi les 35 nouveaux astronautes sélectionnés, Sally Ride a réussi à décrocher une place au côté de 5 autres femmes.

Premières femmes astronautes américaines

L’absence de femmes astronautes américaines avant Sally Ride tient du fait que, jusqu’à cette période, la NASA recrutait uniquement des militaires. Les hommes étant hautement majoritaire dans ce corps de métier. Les civils n’avaient qu’une faible chance de parvenir à décrocher un poste d’astronaute et les femmes n’étaient pas prises en compte dans le processus de recrutement.

Contrairement à la culture de l’époque, qui priorisait le choix des astronautes parmi les pilotes d’essai et les militaires, Sally Ride est diplômée de physique de l’Université de Stanford.

Après quelques années de travail au sein de la NASA, elle est sélectionnée pour être la première femme astronaute américaine.

En juin 1983, 19 ans après Valentina Terechkova, Ride décolle à bord de la navette Challenger. Âgée de 32 ans, elle est encore aujourd’hui la plus jeune astronaute américaine à être allée dans l’espace.  

La mission qui dura 6 jours servit essentiellement à déployer des satellites de communication.

L’année suivante, elle s’est de nouveau envolée à bord de la navette Challenger pour sa deuxième et dernière mission spatiale.

Lampe navette spatiale

4. Kathryn Sullivan, la première femme américaine à marcher dans l’espace

Kathryn Sullivan

C’est en octobre 1984 que Karthyn Sullivan s’envole pour la première fois à bord d’une navette spatiale en direction de l’espace.

Lors de ce voyage, elle est accompagnée de sa collègue Sally Ride qui en est à son second voyage.

Au cours de cette première mission, Sullivan est devenue la première femme américaine à effectuer une sortie extravéhiculaire, trois mois seulement après la cosmonaute russe Svetlana Savtitskaïa.

Ce n’est pas tout, en 1990, elle s’embarque à nouveau dans l’espace pour une mission de la plus haute importance scientifique. En effet, c’est au cours de cette mission que la NASA a déployé le mythique télescope spatial Hubble, qui nous a fourni, tout au long des 30 dernières années, quelques-unes des plus belles images de l’espace.

5. Christa McAuliffe

Christa MccAuliffe

Contrairement à de nombreux astronautes, issus majoritairement de l’armée ou des milieux scientifiques, Christa McAuliffe était enseignante en histoire.

En 1984, elle postula pour une mission spatiale plutôt unique. En effet, la NASA souhaitait envoyer un professeur dans l’espace dans le cadre du projet Teacher in Space (Un professeur dans l’espace)

En 1985, elle parvint à être sélectionnée et commença son entrainement. Elle prépare alors des leçons qui devaient être retransmises depuis l’espace et diffusées en direct à la télévision.

Malheureusement, le 29 janvier 1986, la navette Challenger qui devait la conduire elle et son équipage dans l’espace explosa quelques 73 secondes après son décollage.

6. Mae Jemison, la première femme noire dans l’espace

Mae Jemison Première Astronaute Noire

Mae Jemison a franchi une nouvelle barrière en devenant la première femme noire à aller dans l’espace.

Originaire de l’Alabama, elle s’est dite inspirée depuis son plus jeune par le personnage d’Uhura de la série Star Trek.

En 1973, âgée d’à peine 16 ans, Jemison a été admise à l’Université Stanford, dans l’état de Californie.

Elle y étudie la chimie, mais ne s’arrête pas là. Plus tard, elle obtiendra également un diplôme en médecine (1981).

Entre 1983 et 1985, elle exerça comme médecin volontaire en Afrique au sein du Corps de la Paix, une agence américaine indépendante qui se consacre à l’assistance au développement social et économique dans des pays en voie de développement.

En 1987, elle est admise au sein du corps des astronautes de la NASA. Avant de rejoindre l’espace, elle travaille pendant quelque temps au Centre spatial Kennedy.

C’est en 1989, que Jemison est sélectionnée pour participer à la mission STS-47.

En 1992, elle réalise enfin son rêve de jeunesse en s’envolant à bord de la navette Endeavour pour une mission conjointe avec l’Agence spatiale japonaise. La mission dura 8 jours au cours desquels Jemison et ses collègues effectuèrent des expériences scientifiques au sein du Spacelab (1981-1998), le laboratoire spatial développé par l’Agence spatiale européenne.

7. Eileen Collins, la commandante

Eileen Collins

Eileen Collins a le profil de l’astronaute classique issu des rangs de l’armée de l’air.

Avant d’intégrer la NASA en 1991, Collins était pilote au sein de l’US Air force.

La pilote américaine est entrée dans l’histoire pour avoir franchi deux étapes importantes. En 1995, lors de son premier voyage dans l’espace, elle devint la première femme à piloter une navette spatiale.

La mission STS-63 de 1995 était également une mission historique, car il s’agissait de la première collaboration américano-russe depuis la fin de la Guerre Froide. (Un membre de l’équipage était russe. Il s’agissait du deuxième Russe à voler à bord d’une navette spatiale américaine). De plus, la navette spatiale a effectué le 1er rendez-vous avec la station spatiale russe Mir.

 Mission NASA STS-63

En 1999, elle reprend la route des étoiles en participant au déploiement du télescope spatial Chandra, aux côtés du spationaute français Michel Tognini. Lors de cette mission, Collins devient la première femme à commander une mission spatiale.

En 2005, lors de son quatrième et dernier vol dans l’espace, on lui confia de nouveau le poste de commandante de mission.

8. Kalpana Chawla

Kampala Chawla

Kalpana a été la première femme d’origine indienne à effectuer un vol dans l’espace.

Née en Inde en 1961, Kalpana s’est installée aux États-Unis au cours des années 1980 afin d’y poursuivre ses études.

Après de brillantes études et l’obtention d’un doctorat en technologie aérospatiale, décrochée à l’Université du Colorado, elle intégra la NASA en 1994.

Pour sa première mission dans l’espace, elle décrocha une place au sein de la mission STS-87 qui devait avoir lieu en 1997. Au cours de ce premier voyage, elle eut pour tâche de mener diverses expériences scientifiques que les astronautes ont pour mission d’effectuer lors de leur séjour dans l’espace.

Malheureusement, en 2003, lors de sa seconde mission, la navette Columbia à l’intérieur de laquelle elle prenait place s’est enflammée avant de se désintégrer. La catastrophe s’est produite au moment où l’équipage revenait sur Terre après avoir complété sa mission.

9. Claudie Haigneré, la première femme française dans l’espace

Claudie Haigneré

La spationaute Claudie Haigneré est la première femme française et européenne à avoir séjourné dans l’espace.

Après avoir œuvré comme médecin durant plusieurs années, elle se rapprocha du milieu de l’aérospatial grâce à ses recherches en microgravité et en médecine spatiale au sein du Centre national d’études spatiales.

Claudie Haigneré a effectué son premier voyage dans l’espace le 17 aout 1996 à bord de la fusée Soyouz. Elle et son équipage séjournèrent durant 8 jours au sein de la station spatiale russe Mir.

En 2001, elle repart pour une nouvelle mission. Elle devint alors la première astronaute française à séjourner à bord de la toute nouvelle Station spatiale internationale (ISS).

Encore aujourd’hui, elle demeure la seule femme française à être allée dans l’espace.

10. Julie Payette, la première Québécoise dans l’espace

Julie Payette est la première femme astronaute québécoise et deuxième femme francophone à aller dans l’espace après la Française Claudie Haigneré.

11. Sunita Williams

Femme astronaute Sunita Williams

Sunita Williams a été une véritable briseuse de record. En 2006, lors de son premier voyage dans l’espace, elle établit trois records détenus par des femmes qui l’ont précédée.

Lors de ce premier séjour, elle devint la femme ayant passé le plus long séjour dans l’espace. Lors de ce voyage, elle demeura 188 jours au sein de la Station spatiale internationale.

Avec ses quatre sorties extravéhiculaires, elle décrocha également le titre de la femme ayant effectué le plus grand nombre de sorties en combinaison.

Enfin, ses quatre sorties lui ont également permis d’établir le record de la plus longue période de temps passé en sortie extravéhiculaire. Au total, elle passa un peu plus de 29 heures à l’extérieur de la station spatiale à effectuer des réparations et autres tâches de maintenance.

En 2012, lors de son deuxième séjour dans l’espace, elle occupa le poste de commandant de la Station spatiale internationale. Elle est alors la deuxième femme seulement à occuper ce poste après Peggy Whitson en 2007.

12. Anousheh Ansari

Astronaute Iranienne Anousheh Ansari

Anousheh Ansari est la première Iranienne à effectuer un séjour dans l’espace

Mais elle n’est pas une astronaute comme les autres. Anousheh ansari fait partie des tout premiers touristes de l’espace.

Femme d’affaires à succès, Ansari a obtenu un billet pour la Station spatiale après avoir déboursé la modique somme de 20 millions de dollars obtenue grâce à la vente de son entreprise.

Elle s’est envolée en 2006 à bord de la fusée Soyouz pour un séjour de 10 jours à bord de la Station spatiale internationale.

Elle est également la première femme d’origine iranienne à s’envoler vers l’espace.

13. Anne McClain

Anne Macclain

Anne McClain est issue des rangs de l’armée. En 2002, elle complèta un Baccalauréat en ingénierie aéronautique à l’Académie militaire de West Point avant d’obtenir, en 2004, une maitrise en ingénierie aérospatiale de l’Université de Bath, en Angleterre.

Elle commença sa carrière militaire en tant que pilote d’Hélicoptère et participa à la guerre d’Irak.

C’est en 2012 qu’elle est sélectionnée pour rejoindre la NASA.

Anne McClain a séjourné dans l’espace entre décembre 2018 et juin 2019, un voyage qui dura 204 jours. Toutefois, elle est pressentie pour participer à la mission Artémis, future mission américaine vers la Lune prévue pour 2024.

Si elle est sélectionnée, elle pourrait alors devenir la première femme à marcher sur la Lune!

14. Liu Yang et Wang Yaping, les premières femmes astronautes chinoises

Astronautes Chinoises

En 2012, après une carrière au sein de l’armée de l’air chinoise, Liu Yang est devenue la première femme taïkonaute (le terme d’usage pour qualifier les astronautes chinois) chinoise.

A l’époque, la sélection des femmes candidates avait défrayé la chronique. Le concours avait établi des critères de sélection particulièrement inusités.

Lors de la sélection, l’Agence spatiale chinoise avait retenu les critères suivants pour guider leurs choix: les candidates devaient être mariées, avoir les dents blanches, et ne pas sentir mauvais!

Contrairement aux astronautes des autres pays, les Chinois occupent leur propre station spatiale nommée Tiangong 1 (Palais Céleste)

Liu Yang s’est donc envolée à bord d’une fusée chinoise et accompagnée d’un équipage exclusivement chinois.

En 2013, un an après Yang, une seconde femme taïkonaute a été envoyée dans l’espace. Comme sa prédécesseur, Wang Yaping est également issue des rangs de l’armée de l’air chinoise.

Les ambitions spatiales de la Chine sont croissantes. Le pays dispose déjà de sa propre Station spatiale et est en plein développement d’une nouvelle station qui sera nommée Tiangong 3.

Avec le développement des opérations chinoises dans l’espace, les femmes continueront très probablement à jouer un rôle croissant au sein des futures missions spatiales.

15. Les nouveaux records établis par des femmes astronautes

La première sortie extravéhiculaire 100% féminine

Astronautes Koch et Meir

Les femmes astronautes continuent encore à franchir de nouvelles étapes. Le 18 octobre 2019, les astronautes américaines Jessica Meir et Christina Koch ont été les premières astronautes à effectuer une sortie extravéhiculaire 100% féminine.

Le plus long séjour dans l’espace pour une femme

L’astronaute américaine Christina Koch a également récemment battu le record de la plus longue période consécutive passée dans l’espace par une femme. Lors de son séjour, entre mars 2019 et février 2020, Koch a passé pas moins de 328 jours dans l’espace!

Peggy Whitson la doyenne de l’espace

L’astronaute Peggy Whitson détient le titre de l’astronaute américaine (tout sexe confondu) ayant passé la plus longue période dans l’espace. Au cours de ses trois voyages, qui se sont déroulés entre 2007 et 2017, l’astronaute Whitson a passé un total de 665 jours dans l’espace!

Peggy Whitson

16. Le futur des femmes dans l’espace

À quand la première femme sur la Lune?

Peu après son élection, le président américain Donald Trump a formulé la promesse de mettre tout en œuvre pour permettre aux Américains de remettre les pieds sur la Lune, et cela dès 2024.

Contrairement aux années 1960 et 1970, où tous les astronautes ayant participé aux missions Apollo (1969-1972) étaient tous des hommes, cette fois-ci, la NASA envisage d’hors et déjà la présence d’une ou plusieurs femmes astronautes au sein de l’équipage qui partira pour la Lune en 2024.

La nouvelle mission lunaire, qui porte le nom d’Artémis, se composera d’un équipage de quatre astronautes. Mais seulement deux des membres d’équipage atterriront sur la Lune. Les deux autres resteront à bord du module spatial qui demeurera en orbite autour de la Lune.

Il est donc probable que la NASA choisisse d’envoyer un homme et une femme sur le sol lunaire.

Les femmes iront-elles sur Mars?

Bien que la première mission habitée sur Mars ne soit pas prévue avant les années 2030, des astronautes femmes feront assurément partie du voyage.

17. Combien de femmes sont allées dans l’espace?

À ce jour (septembre 2020), il y a eu 65 femmes astronautes sur un total d’un peu plus de 560 individus.

Heureusement, les agences spatiales sont en train de rattraper le retard accumulé au cours des dernières décennies.

Désormais, les promotions de la NASA comportent de plus en plus de femmes. Les nouvelles cohortes sont souvent près de la parité et la NASA en a fait une priorité.

À titre d’exemple, la dernière promotion, qui a gradué à la suite de deux années de formation, est composée de six femmes sur un total de treize nouvelles recrues.

Astronautes de la NASA

L’horizon des futures missions spatiales s’annonce donc beaucoup plus paritaire que par le passé.

On peut s’attendre à une augmentation croissante du nombre de femmes dans l’espace à mesure que les agences spatiales s’adaptent aux réalités et enjeux du 21e siècle.

Si comme nous vous êtes des passionnés de conquête spatiale, nous vous invitons à découvrir notre collection d'articles de décoration qui vous permettront de décorer une chambre sur le thème des astronautes.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.