Les photos des plus belles galaxies de l'univers

Les images des plus belles Galaxies de l'Univers

de lecture - mots

Les galaxies font partie des plus beaux et des plus majestueux des corps célestes présents dans l’Univers.

Ces amas d’étoiles, de poussières et de gaz sont les lieux de naissance des étoiles et des planètes. Elles sont à l’univers ce que les continents sont à la Terre.

En 2009, les astronautes de la NASA ont participé à la dernière mission d’entretien du télescope spatial Hubble. Lors de cette mission, ils ont procédé à l’installation d’une toute nouvelle caméra, le Wide field Camera 3.

Grâce à ce nouvel instrument, l’humanité tout entière a pu bénéficier des plus belles images de galaxies.

Sans plus attendre, voici la liste et les photos des plus belles galaxies de l’univers

ARP 273

ARP 273

La galaxie Arp 273 est une paire de deux galaxies : UGC 1810 et UGC 1813. Ces deux galaxies se situent dans la constellation d’Andromède.

Elles se trouvent à environ 300 millions d’années-lumière de la Terre.

Les astronomes émettent l’hypothèse qu’UGC 1813, la plus petite des deux, aurait traversé les bras extérieurs d’UGC 1810, donnant à la paire la forme d'une rose.

Le passage a provoqué une zone à forte concentration de gaz dans la galaxie UGC 1810. En étant enrichi de nouvelles matières et de gaz, cela a permis la création de nombreuses nouvelles étoiles. Cette intense activité stellaire est caractérisée par la forte concentration de bleu qui révèle des zones riches en jeunes étoiles chaudes et lumineuses.

Cette paire de galaxies a été cataloguée pour la première fois dans l’Atlas of Peculiar Galaxies, paru en 1966. Publié pour la première fois en 1966 par l’astronome américain Halton Arp, ce catalogue se voulait un atlas recensant les galaxies aux formes particulières et inhabituelles.

Les études faites par la suite sur le sujet et les images produites par Hubble depuis les années 1990 ont révélé que la forme de plusieurs de ces galaxies était le résultat d’interactions et de contacts entre deux galaxies et qui menaient à des déformations ou à des fusions de galaxies en une seule.

M104, La galaxie du Sombrero

M104 la Galaxie du Sombrero

La galaxie du Sombrero est le nom donné à la galaxie spirale M104. La galaxie du Sombrero a été découverte en 1781 par l'astronome français Pierre Méchain, l'assistant de l'astronome Charles Messier.

Dans le ciel, elle peut être aperçue dans la constellation de la Vierge. La galaxie M104 est située à environ 28 millions d'années-lumière de la Terre. Avec ses 49 000 années-lumière de diamètre, elle est plus de deux fois plus petite que notre Voie lactée. 

L'aspect unique de cette galaxie lui vient de l'épais nuage de poussière formant l'anneau extérieur de la galaxie. 

Cette région riche en matière stellaire est le lieu d'une intense activité de naissance d'étoiles.

Les observations du télescope spatial Hubble laissent penser que le centre de cette galaxie contiendrait un trou noir supermassif d'une masse estimée à 1 milliard de fois la masse de notre Soleil.

M106

Galaxie M106

La galaxie M106, portant également la mention NGC4258, est une galaxie spirale découverte en 1781 par l'astronome français Pierre Méchain, l'assistant de Charles Messier. Contrairement à d'autres nébuleuses du catalogue Messier (auxquelles appartiennent les galaxies dont le nom commence par M), celle-ci aurait plutôt été ajoutée bien plus tard, en 1947, par l'astronome canadienne Helen Sawyer Hogg.

M106 se situe dans la constellation du Chien de chasse. D'une taille approximative de 130 000 années-lumière de diamètre, elle est assez similitaire en taille à notre Voie lactée.

Elle se situe à environ 23.5 millions années-lumière de la Terre.

Les images en infrarouge de la galaxie ont révélé une paire supplémentaire de bras, visible en rouge sur l'image. Les astronomes attribuent ces bras à la présence d'un trou noir supermassif situé au centre de cette galaxie.

M100

Galaxie M100

Cette fabuleuse galaxie, nommée M100, a été découverte le 15 mars 1781 par l'astronome français Pierre Méchain. Son ami Charles Messier en fera l'observation un mois plus tard et l'intégrera à son catalogue de nébuleuses et d'objets célestes.

La galaxie M100 est située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Sa distance de la Terre est estimée à environ 66 millions d'années-lumière.

Son diamètre est estimé a environ 145 000 années-lumière. Elle est donc très similaire en taille à notre Voie lactée.

Le centre de cette galaxie abrite un trou noir supermassif d'une masse estimée entre 3.4 et 7.4 millions de masses solaires!!! Soit 3.4 à 7.4 millions de fois la masse de notre Soleil.

Cette galaxie est notamment devenue célèbre lorsque les astronomes avaient été choqués de découvrir que le miroir de Hubble, lancé en avril 1990, était défaillant.

Il a fallu attendre la première mission de réparation en 1993, avant que Hubble puisse prendre des clichés d'une qualité supérieure.

M64

M64

La galaxie M64 a été découverte par l'astronome britannique Edward Pigott en mars 1779.

Elle se situe dans la constellation de la Chevelure de Bérénice.

Cette galaxie est également connue sous le nom de galaxie de l'Oeil Noir.

Sa distance est estimée à environ 17 millions d'années-lumière. Elle se caractérise par la présence de nuages de gaz opaques, que l'on peut apercevoir sur l'image et qui cachent la présence de milliards d'étoiles.

Cette image d'Hubble, capturée en 2020 est tout simplement saisissante de beauté. Elle rend compte de la beauté de ces corps célestes que sont les galaxies.

Cette galaxie est également caractérisée par un phénomène particulier. Le disque intérieur et le disque extérieur ne tournent pas dans la même direction. Ils tournent en sens inverse, provoquant des régions densément gazeuse et riche en formation d'étoiles.

Andromède

La galaxie d'Andromède

La galaxie d'Andromède est également connue sous le nom de galaxie M31. Andromède est la galaxie la plus proche de la Voie lactée. Elle est située à une distance d'environ 2,5 millions d'années-lumière de la Terre.

Elle s'étend sur 220 000 années-lumière de bout en bout et contient environ 1 trillion d'étoiles ! Elle est environ 25% plus grande que notre Voie lactée.

Dans 4,5 milliards d'années, elle devrait entrer en collision avec notre galaxie, car nous nous en rapprochons à une vitesse d'un peu plus de 110km par seconde.

Galaxie d'andromède

Cette image est une photo de la galaxie d'Andromède, située à 2.5 millions d'années-lumière de la Terre, prise par le photographe français Nicolas Lefaudeux.

Une technique ingénieuse a été utilisée pour produire ce résultat. Elle a consisté à flouter l'avant-plan ainsi que l'arrière-plan de la photo. Le résultat est saisissant. On croirait que la galaxie est tout juste à portée de main.

Cette photo lui a valu de remporter la première place de l'édition 2020 du concours de photographie du Royal Observatory Greenwitch's Insight Investment Astronomy Photographer of the Year.

NGC 2207 et IC 2163

 NGC 2207 et IC 2163

Comme le laisse penser cette image, les deux galaxies que l'on aperçoit sur la photo sont engagées dans un combat titanesque.

En effet, les galaxies NGC 2207 et IC 2163 entreront en collision dans un tourbillon galactique.

Les astronomes estiment que dans plusieurs milliards d'années, une seule de ses galaxies subsistera.

Cette paire de galaxies a été découverte en 1835 par l'astronome John Herschel, le fils de l'astronome britannique abondamment cité tout au long de cet article.

Ces deux galaxies sont situées à environ 130 millions d'années-lumière de la Terre, dans la constellation du Grand Chien. 

UGC 2885

UGC 2885

La galaxie UGC 2885 est située à environ 223 millions d'années-lumière de la Terre, dans la constellation de Persée.

Aussi connue sous le nom de Godzilla, cette galaxie est d'une taille immense. Avec ces 420 000 années-lumière de diamètre, elle est deux fois plus grande que la Voie lactée et contient environ 10 fois plus d'étoiles, soit environ 1 trillion d'étoiles.

UGC 2885 est une des plus grandes galaxies spirales connues.

 Dans le ciel, elle est se situe dans la constellation de Persée.

Galaxies des Antennes

Galaxie des Antennes

Ces images époustouflantes des Galaxies des Antennes ont été obtenues grâce à aux télescopes spatiaux Hubble, Chandra et Spitzer.

Cette paire de galaxies a été découverte en 1785 par l'astronome britannique William Herschel (Encore lui! Herschel est crédité pour avoir comptabilisé plus de 7500 corps célestes qu'il a publiés dans un catalogue en 1802. On risque donc de retrouver son nom encore souvent).

Situées à 75 millions d'années-lumière cette paire de galaxies est composée de deux galaxies qui sont entrées en collision il y plusieurs millions d'années.

D'ici plusieurs millions d'années, les noyaux de ces deux galaxies entreront en collision. Le résultat sera la création d'une galaxie elliptique.

La galaxie de la Roue de Chariot

Galaxie de la Roue de Chariot

La galaxie de la Roue de Chariot (ESO 350-40) a été découverte en 1941 par l'astrophysicien Fritz Zwicky. Sa forme inhabituelle serait le résultat d'une collision avec une autre galaxie. L'événement serait survenu il y a environ 200 millions d'années.

La collision aurait provoqué une onde de choc qui aurait traversé la galaxie. L'onde de choc aurait parcouru la galaxie et donné la forme d'un anneau extérieur rattaché à un centre par des bras, similaires aux rayons d'une roue.

La taille du diamètre de la galaxie de la Roue de Chariot est d'environ 150 000 années-lumière, ce qui la rend similaire en taille à notre Voie lactée. Elle se situe à environ 500 millions d'années-lumière de la Terre.

NGC 3147

NGC 3147

La galaxie NGC 3147 est une galaxie spirale dont l’orientation nous permet d’admirer chacune de ses facettes. Cette galaxie a été découverte en 1785 par l’astronome britannique William Herschel.

Dans le ciel, elle se situe dans la constellation du Dragon.

D’une taille similaire à notre galaxie, son diamètre est d’environ 145 000 années-lumière. Elle se trouve à environ 130 millions d’années-lumière de la Terre.

Cela ne parait peut-être pas lorsqu’on observe le centre intensément lumineux de cette galaxie, mais la galaxie NGC 3147 est habitée en son centre par un gigantesque trou noir supermassif. L’intense lumière aperçue sur le cliché est un signe caractéristique de la catégorie des galaxies dites actives.

Centaurus A

Galaxie Centaurus A

La galaxie Centaurus A, également connue sous le nom de NGC 5128 a été découverte en 1826 par l’astronome écossais James Dunlop.

Cette galaxie relativement proche de la Terre est admirable sous toutes ses coutures! En effet, elle n’est située qu’à peine 11 millions d’années-lumière de notre planète.

L’extrême luminosité que l’on peut apercevoir sur cette image n’est pas une illusion. Il s’agit en fait de la cinquième galaxie la plus brillante visible que l’on peut apercevoir dans le ciel.

Les astronomes soupçonnent que la forme particulière de cette galaxie soit le résultat d’une collision avec une autre galaxie.

Centaurus A fait partie des galaxies de type radiogalaxie. Ce type particulier d’ensemble galactique a la particularité d’émettre la majorité de son énergie en rayons X et en ondes radio. À l’inverse, la majorité de l’énergie des galaxies classiques provient de la matière, des gaz et des poussières qui les composent.

Sur ce second cliché, on peut apercevoir un jet propulsé depuis le centre de la galaxie. Ce jet serait propulsé par un trou noir situé au centre de la galaxie.

NGC 691

NGC 691

Située à environ 120 millions d’années-lumière dans la constellation du Bélier, la galaxie NGC 691 fait partie des nombreuses galaxies découvertes en 1786 par l’astronome William Herschel.

Elle est d’une envergure d’environ 118 000 années-lumière de diamètre.

NGC 1559

NGC 1559

Cette galaxie a elle aussi été découverte en 1826 par l’astronome James Dunlop.

Dans le ciel, elle se situe dans la constellation du Réticule, à une distance d’environ 50 millions d’années-lumière de la Terre.

Cette galaxie a la particularité de n’appartenir à aucun amas de galaxies et n’est donc soumise à aucune force gravitationnelle voisine.

NGC 2608

NGC 2608

NGC 2608 est une galaxie de type spirale barrée similaire en cela à notre voie lactée. Ce type de galaxies se caractérise par des bras attachés à une barre d’étoiles traversant le centre de la galaxie.

NGC 2608 se situe à une distance d’environ 64 millions d’années-lumière de la Terre.

Elle a été observée pour la première fois en mars 1785 par l’astronome britannique d’origine allemande William Herschel.

Sa taille est d’environ 62 000 années-lumière de diamètre.

NGC 5468

NGC 5468

NGC 5468 est une galaxie spirale découverte en mars 1785 par l’astronome William Herschel.

Située à environ 140 millions d’années-lumière de la Terre, cette galaxie se retrouve dans la constellation de la Vierge.

La taille de NGC 5468 est estimée à un diamètre d’environ 110 000 années-lumière. Une taille similaire à notre Voie lactée.

 

NGC 5643

NGC 5643

Située dans la constellation du Loup, à approximativement 60 millions d’années-lumière de notre planète

.

Cette dernière a été découverte par l’astronome James Dunlop en 1826.

Pour obtenir une si belle image, Hubble a dû pointer son miroir vers NGC 5643 pendant une durée totale de 9 heures.

 

NGC 2525

NGC 2525

La galaxie spirale barrée NGC 2525 a été découverte et cataloguée par l’astronome William Herschel en 1791.

Cette galaxie située dans la constellation de la Poupe se trouve à environ 70 millions d’années-lumière de la Terre.

Sa taille est d’environ 63 000 années-lumière de diamètre.

En 2018, elle a été le théâtre d’une incroyable supernova visible à gauche sur la photo.

Vidéo montrant le time-lapse de la super nova :

Cette vidéo a été rendue possible grâce à des photos prises par le télescope spatial Hubble pendant une période d’un an entre février 2018 et février 2019.

Cette supernova nommée SN 2018gv a été découverte le 15 janvier 2018 par l’astronome japonais Koichi Itagaki.

M51

Galaxie M51

Située à environ 23 millions d'années-lumière de la Terre, la galaxie M51 est également connue sous le nom de NGC 5194 et la constellation du Tourbillon.

Cette magnifique galaxie spirale a été découverte en 1774 par l'astronome français Charles Messier.

À ses côtés se trouve la galaxie naine NGC 5195 ou M51b.  

Dans le ciel, ces deux galaxies sont situées dans la constellation du Chien de Chasse.

La taille de la plus grande est estimée à environ 76 000 années-lumière de diamètre.

M81

 M81

Cette magnifique galaxie spirale a été observée pour la première fois en 1774 par l’astronome allemand Johann Elert Bode. Par contre, elle fait partie du catalogue Messier depuis sa redécouverte en 1780 par Pierre Méchain, l’assistant de l’astronome français Charles Messier.

Relativement petite, cette galaxie a un diamètre d’environ 87 000 années-lumière, soit un peu plus de la moitié de la taille de notre Voie lactée.

Située à quelque 12 millions d’années-lumière de notre planète, dans le ciel, on la retrouve dans la Grande-Ours.

Selon la NASA, le centre de la galaxie serait habité par un trou noir supermassif d’une masse estimée à 70 millions de fois la masse de notre Soleil.

M82

Galaxie M-82

En raison de leur proximité, M82 a été découverte la même nuit que la précédente galaxie. Avec ces 42 000 années-lumière de diamètre, elle est environ deux fois plus petite que M81.

Voisine de M81, M82 est également située à approximativement 13 millions d’années-lumière de la Terre.

Selon les informations obtenues par le télescope spatial Hubble, les régions centrales de cette galaxie sont le lieu d’une intense production d’étoiles. En effet, ces régions verraient un rythme de création de nouvelles étoiles 10 fois plus élevé que ce que l’on peut retrouver dans la Voie lactée.

Les belles lueurs rouges que l’on aperçoit sur l’image révèlent la présence de nuages d’hydrogène.

La galaxie M96

Galaxie M96

Également connue sous le nom NGC 3368, la galaxie M96 est une galaxie spirale située à une distance d'environ 41 millions d'années-lumière de notre galaxie.

Elle a été découverte en 1781 par l'astronome français Pierre Méchain.

D'un diamètre d'environ 93 000 années-lumière, la galaxie M96 peut être observée dans la constellation du Lion.

Le centre de cette galaxie abriterait un trou noir supermassif. 

La Voie lactée

La voie lactée

Comment ne pas mentionner notre demeure stellaire. La Voie lactée est la galaxie qui nous a vu naitre. Les scientifiques estiment son âge à environ 13,5 milliards d’années. C'est donc une galaxie plutôt âgée. (l'âge de l'univers est d'environ 13,8 milliards d'années)

D'après les modèles actuels, notre galaxie appartiendrait à a catégorie des galaxies spirales barrées.

Elle contiendrait entre 100 et 400 milliards d'étoiles.

C'est l'astronome Galilée qui, au 17e siècle, suggéra que la lueur blanchâtre qui donna son nom à notre galaxie (le nom vient du grec galaxias kyklos: cercle lacté) était en fait produite par des étoiles.

Sa taille est d'environ 100 000 à 150 000 années-lumière de diamètre. 

Dans quelques milliards d'années, la galaxie d'Andromède et notre galaxie entreront en collision. Elles ne formeront plus qu'une seule et même galaxie elliptique.

On ne peut que se réjouir des télescopes actuellement en construction comme le nouveau télescope spatial James Webb. Maintenant que Hubble a pris sa retraite, les nouvelles technologies développées au cours des dernières décennies aideront les astronomes de la NASA à produire des images de galaxies plus lointaines et plus anciennes que ce qu’on a jamais pu voir.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.