Livraison Gratuite partout en Europe et au Canada
Liste Astronomes Célèbres

Les astronomes les plus célèbres du monde

de lecture - mots

Depuis que l'humanité regarde les étoiles, des astronomes étudient les cieux afin de lever le voile sur les mystères qui se déroulent dans le firmament.

Dans cet article vous découvrirez quelques-uns des astronomes et des astrophysiciens les plus célèbres de l'histoire. Des premières observations des événements célestes par l'humanité aux recherches actuelles les plus avancées sur les objets du ciel profond qui renferment les secrets de l'univers, découvrez ces personnages marquants de l’histoire de l’astronomie, l’une des plus anciennes disciplines scientifiques.

Claude Ptolémée

Claude Ptolémée

Claude Ptolémée (90-168 après J.-C.) était un égyptien d’origine grecque. (Plusieurs siècles plus tôt, Alexandre le Grand avait conquis l’Égypte et avait intégré le pays dans la sphère hellénistique) En tant que mathématicien, géographe et astronome, il est l'auteur de plusieurs textes scientifiques qui ont eu un impact considérable sur la pensée intellectuelle occidentale et orientale.

Au IIe siècle, Ptolémée a publié l'Almageste, un traité complet sur les mouvements des étoiles et des planètes. L’une de ses principales contributions a été d’élargir le modèle géométrique des mouvements célestes d'Hipparque. Pour expliquer les variations d’orbite que semblaient effectuer les planètes (les mouvements rétrogrades) dans leur course autour du Soleil, la méthode de Ptolémée a consisté à utiliser des épicycles et des cercles excentriques dans une théorie géocentrique qui plaçait la Terre au centre du système solaire.

Ce système ptolémaïque présentait des tableaux d'informations permettant de prédire facilement l'emplacement des planètes. Ptolémée a également catalogué 48 constellations. Les noms de ces constellations sont encore utilisés aujourd'hui.

Pendant plus de douze siècles, les écrits de Ptolémée ont fait autorité. Cependant, son modèle qui plaçait la Terre au centre de l’Univers, qui était incorrect, est plus tard abandonné avec l'apparition de la vision héliocentrique du système solaire.

Tout de même, il aura quand même fallu attendre le 16e siècle avant que son modèle ne soit remis en cause.

Abu Rayhan Al Biruni

Al Biruni

Abu Rayhan Al Biruni (973-1048) était un érudit persan du XIe siècle originaire du Khwarezm, une région située dans l’actuel Ouzbékistan.

Il est connu pour des travaux dans de nombreuses disciplines notamment l’astronomie, la physique, les mathématiques, la philosophie et l’histoire.

Il était également polyglotte. Il parlait le persan, l’arabe, le grec, l’hébreu et même le sanskrit. Ses connaissances dans les langues étrangères lui donnèrent accès à une foule considérable de sources variées afin de mener à bien ses recherches.

Parmi ses réflexions et observations astronomiques, il est connu pour avoir été un des premiers à travailler sur la théorie de la rotation de la Terre sur son axe et de la rotation de la Terre autour du Soleil, soit près de 5 siècle avant Copernic. Ses travaux étaient basés sur des écrits grecs anciens et indiens.

On lui attribue l’écriture de 146 ouvrages dont 95 traitent d’astronomie. Dans un de ses ouvrages d’astronomie, il réfute la théorie aristotélicienne de l’immuabilité du firmament. Autrement dit, il rejette la théorie voulant que ce qui se trouve au-delà de la Lune soit immobile et fixe.

Il réalisa également des recherches et des observations sur les phases de la Lune, dont il donna une description détaillée.

Il est surtout réputé pour avoir développé une méthode de calcul simple afin d’obtenir la mesure du rayon de la Terre. En se basant sur les principes de géométrie d’Euclide ainsi que des calculs algébriques (développé un siècle plus tôt par un autre savant persan : Al-Khwarizmi), il calcula le rayon de la Terre qu’il estima à environ 6339.6 km (le rayon exact est de 6371 km).

En l’honneur de ses travaux sur les phases de la Lune, un cratère lunaire porte aujourd’hui son nom.

Nicolas Copernic

Copernic

De son vrai nom Nicolaus Copernicus (1473-1543), Copernic a enclenché un véritable séisme dans le monde intellectuel de son temps. À une époque, où la science moderne faisait à peine ses premiers pas, grâce à ses observations, il a anéanti l’idée que la Terre était au centre du système solaire.

En retour, il a proposé un modèle différent. D’après ces observations, ce n’était non pas la Terre qui était au centre, mais bien le Soleil. Cette théorie porte le nom d’héliocentrisme.

Copernic critiquait le modèle établi précédemment par Ptolémée. Il l’estimait beaucoup trop compliqué pour rendre compte de ce qui se produisait réellement dans le ciel.

Copernic estimait que la vision ptolémaïque des planètes voyageant sur des orbites circulaires autour de la Terre était beaucoup trop compliquée. Pour expliquer le mouvement rétrograde, qui apparaissait comme une anomalie, Ptolémée avait eu recours à de nombreux petits cercles, les épicycles, nécessaires pour expliquer le mouvement rétrograde intermittent des planètes (À quelques moments dans l’année, les planètes donnent l’impression de se déplacer dans le sens inverse des étoiles). Copernic a publié son livre, De Revolutionibus Orbium Coelestium ("Sur les révolutions des sphères célestes") alors qu'il avait 70 ans et était mourant.

Pour représenter sa vision apparaissent alors les sphères coperniciennes. Ces anneaux astronomiques étaient une représentation en trois dimensions du système solaire dans son ensemble.

Sphère copernicienne

Ces idées ont mis près de cent ans à s'imposer, mais les affirmations de Galilée de 1632 selon lesquelles la Terre tournait autour du soleil se sont appuyées en grande partie sur les travaux de l'astronome polonais, cimentant un peu plus la révolution copernicienne.

Giordano Bruno

Giordano Bruno

Le philosophe Giordano Bruno était un moine dominicain qui vécu au 16e siècle.

Astronome visionnaire, il a été le premier à avoir eu l'intuition d'un Univers infini. Il affirma, dans son livre De l'infini, de l'univers et des mondes, que l'Univers était non seulement infini, mais qu'il était peuplé d'une infinité de planètes habitées et semblable à la nôtre.
Pour ses nombreux propos jugés hérétiques, il fût condamné à mort par le tribunal de l'inquisition et brûlé vif en février 1600.

En recevant sa condamnation, dans un ultime geste de défi, Bruno aurait dit: "Vous éprouvez sans doute plus de crainte à rendre cette sentence que moi à la recevoir." 

Tycho Brahe

Tycho Brahe

Tycho Brahe (1546-1601) était un astronome hors du commun. Issu d’une famille noble du Danemark, il a mené des travaux d’astronomie de grande ampleur.

Fait notable, il a perdu son nez lors d’un duel avec un cousin éloigné. On peut remarquer dans certains de ses portraits qu’il porte une prothèse. Celle-ci aurait été faite de cuivre.

Il épousera une femme issue d’un milieu modeste, ce qui lui vaudra une certaine hostilité de la part de la noblesse à laquelle il appartient.
Pour mener à bien ses recherches, il va développer ses propres instruments astronomiques, notamment son fameux sextant. Son nouvel instrument lui permet de mesurer la distance entre les astres d’une manière jusqu’alors inédite.

Grâce à sa notoriété grandissante, le roi de Danemark Frederick II lui accorde des droits sur l’ile de Hven, dans l’actuelle Suède, afin d’y mener ses recherches astronomiques. Il va y créer un centre d’observation astronomique qu’il nomme Uraniborg.

Parmi ses travaux, il est notamment connu pour avoir produit la plus vaste recension d’étoiles depuis l’Almageste de Ptolémée (2e siècle apr. J.-C.). Il a recensé pas moins de 800 étoiles et cela sans l’aide de lunette astronomique.

Les circonstances de sa mort sont pendant longtemps restées mystérieuses. Au début du 20e siècle, on a retrouvé dans les poils de sa barbe une grande concentration de mercure. Pendant un temps, le principal suspect a été nul autre que le célèbre astronome Johannes Kepler, qui a travaillé comme assistant auprès de Brahe. En effet, à la mort de Brahe, Kepler s’est emparé de ses travaux pour les poursuivre. Mais cette thèse a été abandonnée depuis.

Enfin, les travaux de Tycho Brahe sont reconnus aujourd’hui pour avoir permis de réaliser des observations importantes. Bien que lui-même soit resté attaché à un système mélangeant héliocentrisme et géocentrisme, on lui reconnait d’avoir mis en chantier les observations entourant les planètes et le Soleil qui serviront à Kepler et ensuite à Isaac Newton pour produire les calculs qui mèneront à l’adoption finale du modèle héliocentrique.

Kepler

Johannes Kepler

Johannes Kepler (1571-1630) a défendu et modifié la vision copernicienne du système solaire avec une réforme radicale qui lui a permis de s’affirmer comme l'un des grands monuments de la révolution scientifique des XVIe et XVIIe siècles.

Kepler est venu compléter et affiner encore un peu plus les observations de Copernic. Contrairement à ce dernier qui estimait que les planètes voyageaient autour du Soleil en traçant des cercles parfaits, Kepler a plutôt suggéré que l’orbite de ces corps célestes relevait plutôt d’une forme elliptique.

C’est cette observation qui a donné naissance à sa première loi sur les planètes, qu'il a publiée en 1609. La deuxième loi, quant à elle, stipule que les planètes ne se déplacent pas à la même vitesse tout au long de leur orbite.

10 ans plus tard, Kepler publia sa troisième loi sur les planètes. Kepler y postula l’idée que la relation entre la longueur des orbites de deux planètes est liée à leur distance du soleil. Ces trois lois de Kepler ont fait de lui un géant de l'astronomie en permettant une compréhension sans précédent du mouvement des planètes autour du Soleil.

Galilée

Galilée

Galileo Galilei (1564-1642) a été une des figures centrales de la révolution scientifique du XVIIe siècle, notamment grâce à ses travaux en physique et en astronomie.

Galilée est né à Pise, dans l’Italie de la Renaissance. Comme vous pouvez vous en douter par sa présence dans cet article, il a fait de nombreuses découvertes scientifiques. Il a prouvé de façon célèbre que tous les corps en chute libre tombent au même rythme, quelle que soit leur masse. Il a ensuite mis au point la première horloge à pendule.

Sur le plan technique, Galilée a mené de nombreuses expériences à l’aide de lunettes astronomiques tout en en perfectionnant le fonctionnement.

Grâce à ses instruments, il a été le premier à découvrir les quatre plus grandes lunes de Jupiter : Io, Europe. Ganymède et Callisto.

Encore aujourd’hui, ces quatre lunes portent le nom de lunes galiléennes.

Sur la base de ses recherches, Galilée a soutenu le modèle héliocentrique copernicien du système solaire, en publiant ses arguments dans le "Dialogue concernant les deux principaux systèmes du monde", en 1632.

Mais ses découvertes ne lui ont pas attiré que des éloges. L'église catholique qui possédait alors un grand pouvoir d’influence dans la société chrétienne de l’époque a obligé Galilée à se rétracter sur ces théories.

Pour éviter qu’il ne diffuse davantage ses idées, l’Église l’a assigné à résidence pour les neuf années restantes de sa vie.

Pour lui rendre hommage, le satellite européen lancé en 2011 pour aller étudier Jupiter portait le nom de Galileo.

Isaac Newton

Newton

Isaac Newton (1642-1727) est encore aujourd’hui respecté comme la figure la plus influente de toute la science. Il a inventé le calcul différentiel et intégral, mais a également étudié la mécanique, la chimie expérimentale, l'alchimie et la théologie.

Sa création des trois lois universelles du mouvement et la formulation de sa théorie de la gravité universelle ont modifié de façon permanente la sphère de la science.

Les lois newtoniennes du mouvement se déclinent de la manière suivante : 1) un objet au repos a tendance à rester au repos et un objet en mouvement uniforme a tendance à rester en mouvement uniforme à moins d'être soumis à une force extérieure nette. 2) La force nette sur un objet est égale au taux de changement de son moment linéaire dans un cadre de référence inertiel, ou si un corps accélère, une force agit sur lui. 3) Pour chaque action, il y a une action égale et opposée.

Nous connaissons tous les détails de l’événement marquant qui aurait inspiré à Newton sa théorie sur la gravitation. Selon le récit devenu légende, Newton aurait eu un moment de révélation en voyant une pomme tombée d’un arbre.

De cette simple pomme lui serait venue l’idée d’une des théories les plus révolutionnaires de l’histoire de la science. Il en déduisit, que la force d’attraction de la Terre pouvait avoir des effets bien au-delà, dans l’espace.

Pour ses nombreuses contributions dans le domaine des sciences, encore aujourd’hui, son nom a été choisi pour désigner l’unité de force, le Newton (N).

Huygens

Huygens

L'astronome néerlandais Christiaan Huygens (1629-1695) a fait des progrès en mathématiques, en physique et en horlogerie. En développant des lunettes astronomiques perfectionnées, il a pu faire plusieurs découvertes astronomiques importantes.

En 1655, il a été le premier à proposer qu'un anneau fin et plat semblait entourer Saturne. En poursuivant ses observations de la planète gazeuse, il a également découvert la première lune de Saturne.

Il y a quelques années, l'héritage de Huygens a été commémoré par la sonde spatiale qui porte son nom. La sonde Huygens a été parachutée sur Titan en 2005. Cette sonde a permis de découvrir un monde étrange ou les rivières et les lacs étaient composés de méthane liquide.

Cassini

Cassini

Giovanni Cassini (1625-1712) est né à Périnaldo, en Italie. En 1672, Cassini et son collègue Jean Richer ont réussi l’exploit de déterminer la distance qui sépare la Terre et la planète Mars. Pour y parvenir, les deux astronomes se sont appuyés sur la méthode de la parallaxe.

Cette méthode est toujours l’une des méthodes utilisées aujourd’hui pour déterminer la distance des étoiles.

En utilisant une méthode décrite par Galilée, Cassini a également été le premier à effectuer des mesures de longitude avec succès.

Tout comme Galilée avait été le premier à découvrir les lunes de Jupiter, Cassini a fait les premières observations de quatre des lunes de Saturne : Japet, Rhéa, Téthys et Dione.

En 2017, après 13 ans d’analyse de Saturne et ses anneaux, la sonde Cassini, lancée en 1997, plongea dans la géante gazeuse.

Charles Messier

Charles Messier

Charles Messier (1730-1817) est l’un des astronomes français les plus célèbres.

Dès son jeune, il s'est intéressé l'astronomie. En 1744, à l’âge de 14 ans, il aurait déjà aperçu pas moins de 6 comètes parcourir le ciel.

Ce n’est donc pas sans raison qu’il s’est lancé dans la chasse aux comètes tout au long de sa vie.

Pour parvenir à ses fins, il va entamer un catalogue de corps célestes à l’attention des chasseurs de comètes. Dans cet ouvrage, il recensa les objets du ciel qui pouvait être confondu avec des comètes.

C’est ainsi que naquit le catalogue Messier. En 1771 paraissait la première version de l’ouvrage. Dans cette première édition, 45 objets étaient catalogués. Il s’agissait pour la plupart de nébuleuses, de galaxies et d’amas d’étoiles. Au cours de sa carrière d’astronome, il parvint à cataloguer 103 de ces objets célestes. Ces corps célestes portent encore la mention M.

Au cours des trois derniers siècles, d’autres astronomes ont fait passer le catalogue de 103 objets à 110.

On compte parmi les découvertes de Messier quelques unes des plus belles galaxies connues.

 

Albert Einstein

 Albert Einstein

Comment ne pas parler de l’Allemand Albert Einstein (1879-1955), très probablement le plus éminent physicien du XXe siècle. Bien qu’il n’ait pas lui-même pratiqué l’astronomie classique à l’aide d’instrument d’observation, ses découvertes et ses théories ont eu un tel impact sur la discipline qu’il est impossible de ne pas le mentionner.

La première innovation révolutionnaire d'Einstein a pris la forme de sa théorie spéciale de la relativité qui stipule que les lois de la physique sont les mêmes partout dans l'univers.

La physique moderne a durablement influencé par les travaux d’Einstein.

Développant ces idées, Einstein a théorisé la relativité générale, qui établit une courbe d'espace et de temps à proximité d'un objet massif, déformant le tissu de l'espace-temps. Sa théorie générale de la relativité a été publiée en 1916.

Pour ses travaux, Einstein a reçu le prix Nobel de physique en 1921.

Carl Sagan

 Carl Sagan

Carl Sagan (1934-1996), est un astronome américain originaire de New-York. Il a eu une carrière académique prolifique. Il a été professeur d'astronomie et de sciences spatiales, mais également directeur du laboratoire d'études planétaires de l'université Cornell.

Il a fait de nombreuses découvertes scientifiques, notamment en expliquant les températures élevées de Vénus et les changements de saison sur Mars.

Ce qui le distingue sans doute de ses prédécesseurs a été son côté médiatique. Il a consacré une grande partie de sa carrière à vulgariser la science pour le grand public.

Grâce à son émission télévisée Cosmos , il a émerveillé des millions de téléspectateurs en leur faisant découvrir les merveilles que recèle l’Univers.

Auteur de nombreux ouvrages, il a également publié le livre Contact dont la version cinématographique a été adaptée au cinéma en 1997. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.