Combien de temps faut-il pour atteindre les planètes du Système Solaire

Combien de temps faut-il pour atteindre chaque planète du système solaire?

de lecture - mots

Ce n'est pas facile de voyager vers les autres planètes du système solaire. L'espace est en quelque sorte infini et il faut beaucoup de temps pour se rendre à un endroit. Les planètes sont situées à des distances gigantesques les unes des autres. Malgré les grandes vitesses que peuvent atteindre les engins spatiaux actuels, il faut encore compter plusieurs mois pour atteindre les planètes les plus proches de la Terre. En revanche, pour rejoindre les planètes les plus éloignées du système solaire, il faut compter plusieurs années de voyage.

Découvrez le temps de voyage nécessaire pour atteindre chacune des planètes de notre système solaire.

1. Mercure, 6,5 ans

Nous avons effectué notre premier survol de Mercure dans les années 1970, et il nous a fallu environ 147 jours pour y arriver. Mais pour se placer en orbite, les sondes envoyées doivent effectuer des manœuvres de ralentissement afin d’éviter de rater la trajectoire de Mercure. En effet, plus on se rapproche du Soleil, plus son immense force gravitationnelle accélère la vitesse des sondes envoyées vers Mercure.  C’est la raison pour laquelle la mission de la sonde Messenger, lancée le 3 aout 2005 a mis 6 ans et demi pour se placer en orbite autour de Mercure. Le trajet a nécessité un survol de la Terre, deux survols de Venus ainsi que trois survols de Mercure avant d’atteindre une vitesse suffisamment lente pour permettre au vaisseau d’entrer dans l’orbite de la plus petite planète du système solaire.

2. Vénus, 15 mois

    Vénus est la planète la plus proche de la Terre. Elle se situe à environ 25 000 000 de kilomètres de nous (et à 162 000 000 de kilomètres de nous lorsqu'elle se trouve au point le plus éloigné de la Terre).

    Cette planète, qui détient le titre de planète la plus chaude du système solaire, est extrêmement inhospitalière. Elle ne pourra sans doute jamais accueillir de colonie humaine. La pression étant si forte à la surface, que tout astronaute serait littéralement broyé par la pression atmosphérique saturée de gaz toxiques.

    3. Lune, 3 jours

      La Lune n’est pas techniquement une planète, mais l’être humain y a déjà voyagé pour l’étudier. En juillet 1969, l’astronaute Neil Armstrong a été le premier être humain à poser le pied sur notre satellite naturel.

      Pour s’y rendre, les membres de l’équipage de la mission Apollo 11 ont voyagé durant 3 jours.

      Les Américains ont récemment fait la promesse de retourner sur la Lune. Pour y parvenir, la NASA est actuellement en train de développer la fusée SLS, une toute nouvelle fusée développée pour permettre les voyages habités vers la Lune, mais également vers Mars.

      4. Mars, 7 mois

        Ces dernières décennies, la planète Mars a reçu la visite de nombreux engins spatiaux envoyés depuis la Terre.

        Bien souvent, la durée du voyage entre la Terre et Mars dépend grandement de la position de chacune de ces deux planètes.

        Lancée le 30 juillet 2020, le rover Perseverance est parvenu à atteindre la surface de la planète rouge le 17 février 2021. Il a donc fallu environ 7 mois pour parcourir la distance d’environ 480 millions de kilomètres qu’a nécessitée le voyage. Cette distance a été parcourue à une vitesse d’environ 39 600 km/h.

        5. Jupiter, 6 ans

          L’humanité n’ira jamais sur Jupiter. Cette géante gazeuse est beaucoup trop inhospitalière. Cependant, nous pourrions nous rendre sur l’une de ses Lunes.

          En 2011, la sonde américaine Juno a entamé un voyage de près de 5 ans pour atteindre la plus grande planète du système solaire. La sonde scientifique est arrivée en orbite de Jupiter en juillet 2016 après avoir parcouru près de 2.8 milliards de km.

          La sonde Juno est parvenue à proximité de Jupiter à la vitesse phénoménale de 250 000 km/h.

          6. Saturne, 7 ans

            Entre 1997 et 2004, la sonde Cassini a mis sept années pour effectuer le voyage entre la Terre et Saturne. La distance parcourue a été de 3,4 milliards de kilomètres.

            Contrairement aux voyages vers Vénus et Mercure qui nécessitent de provoquer un ralentissement du vaisseau, les vaisseaux lancés vers la planète Saturne doivent effectuer plusieurs orbites autour de planètes afin de se propulser et pouvoir gagner une vitesse suffisante afin de vaincre la force gravitationnelle du Soleil.

            En avril 1998, la sonde Cassini-Huygens a effectué un premier survol de Vénus. Un an plus tard, en juin 1999, la sonde a effectué un second survol afin de gagner une accélération supplémentaire. En aout 1999, la sonde est repassée tout près de la Terre avant de se lancer vers la planète Jupiter. Enfin, en décembre 2000, la sonde s’est servie de la force gravitationnelle de Jupiter afin de se projeter vers sa destination finale, Saturne.

            En septembre 2017, la sonde Cassini a été réorientée afin qu’elle s’abime dans l’atmosphère de Saturne et ainsi éviter qu’elle ne contamine une des nombreuses lunes, notamment Encelade qui pourrait renfermer de la vie sous sa surface glacée.

            7. Uranus, 8,5 ans

              Lancée en 1977, la sonde Voyager 2 est parvenu dans le sillage d’Uranus en janvier 1986.

              Durant son périple en bordure d’Uranus, la planète la plus froide du système solaire, Voyager a découvert 11 lunes inconnues orbitant autour de la septième planète du système solaire.

              8. Neptune, 12,5 ans

                Après avoir poursuivi son voyage au-delà de l’orbite d’Uranus, la sonde Voyager 2 est parvenu à atteindre l’orbite de la planète Neptune en aout 1989, après 12 ans de voyage.

                La planète la plus éloignée du système solaire a ainsi pu être observée avec un niveau de détails jamais réalisé auparavant.

                En 2019, paraissait le film Ad Astra. Dans ce film sur les voyages dans l’espace, l’acteur Brad Pitt jouait le rôle de Roy McBride, un astronaute devant se rendre en orbite autour de la géante planète de Glace. Le film abordait notamment le problème de la durée des longs voyages interplanétaires. Les effets d’un isolement prolongé pourraient avoir des conséquences graves sur l’esprit des astronautes qui se lanceraient dans des expéditions à destination des confins de notre système solaire.

                C’est la raison pour laquelle certains suggèrent que les missions spatiales interplanétaires seraient probablement effectuées par des robots dotés d’une intelligence artificielle. 

                9. Pluton, 9,5 ans

                  Même si Pluton n’est plus considérée comme une planète à part entière, elle l’était encore lorsque la NASA a envoyé la sonde New Horizon pour l’étudier. En effet, la sonde a été lancée le 19 janvier 2006. Pluton a été relégué au statut de planète naine qu’en aout 2006.

                  La sonde New Horizon est parvenue à l’orbite de Pluton en juillet 2015 après un long voyage de plus de 9 ans à travers le système solaire.

                  Conclusion

                  Si les planètes du système solaire vous passionnent, nous vous suggérons de découvrir notre article sur l'origine du nom des planètes.


                  Laissez un commentaire

                  Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

                  Recevez nos articles dans votre boite email.